LESS PERFECTION, MORE AUTHENTICITY

J’imagine que ces derniers temps vous avez du vous rendre compte que je me faisais plus discrète sur les réseaux sociaux et il y a bien une raison à cela… Cette raison, j’ai longtemps hésité à vous en parler mais finalement un blog c’est fait pour parler de sujets qui sont légers et d’autres qui le sont un peu moins. Non ?

En effet, depuis quelques mois, Instagram me pompe l’air. Je m’explique, c’est une plateforme sur laquelle j’adore être, vraiment, j’y passe beaucoup ( trop ) de temps. C’est une belle application dans le fond, elle permet de trouver des gens qui partagent les mêmes centres d’intérêts que nous. Elle nous offre l’opportunité parfois de faire de belles rencontres, virtuelles d’abord puis réelles ensuite. Mais depuis quelques temps le fond d’Instagram qui se voulait spontané, avec des photos prisent sur le vif a quelque peu été oublié.

Une des raisons qui a fait que j’ai eu besoin de faire un break a été mon énervement face à la déferlante de follow/unfollow qui est présente sur Instagram. Ces gens qui te suivent deux jours et qui se désabonnent aussitôt parce que tu ne les suis pas en retour. Ou ceux qui viennent liker une centaines de tes photos sans te suivre en espérant que tu les suives pour les remercier. Aux adeptes de cette pratique, s’ajoute ceux qui achètent à profusions des followers. Ceux qui passent de 90 à 20 milles followers en trois semaines et se permettent de te dire qu’elles ne savent pas ce qui s’est passé, que leur compte attire du monde et que si elles décollent ce n’est pas leur faute. Mais parlons sans langue de bois. C’EST FAUX !!!!! Leur contenu n’est pas attrayant du tout, les photos ne sont pas travaillées et les produits ne sont pas mis en valeurs alors excusez-moi mais je ne comprends pas comment ce genre de compte peuvent décoller en trois semaines sans achats. Mais cerise sur le gâteau: Les marques leurs envoient des tonnes de produits gratuitement OUI MADAME ! Je vous vois venir, et vous arrête tout de suite en remettant l’église au milieu du village, je ne suis pas jalouse, oh non ! J’ai un minimum de dignité tout de même ! C’est simplement que je trouve injuste pour les blogueuses, les vraies (car là je ne peux pas les considérer comme blogueuses car bien souvent elles n’ont même pas de blog) qui fournissent un vrai travail de recherche, de photos et d’écriture. Bref, je ne vais pas m’éterniser mille ans sur ce sujet car je vous avais déjà donné mon avis sur la question, dans l’article Derrière la vie parfaite des réseaux sociaux .

Vous l’aurez compris Il y a  ce genre de choses qui me sort par les oreilles et puis il y a les autres …

Qui n’a jamais vu ces comptes où chaque photo est parfaitement réalisée, avec des poses dignes des grands mannequins, des mises en scènes sorties tout droit d’une série TV, aux rires forcés qui essayent de donner un effet naturel de photo spontanée. Des clichés parfaits pris dans des endroits du monde à couper le souffle que même les magazines d’agence de voyage jalousent. Au départ, j’aimais beaucoup voir ces comptes qui sortaient un peu de l’ordinaire, avec de jolies photos bien travaillées dans des endroits spectaculaires. Puis au fur et à mesure du temps, tout le monde a voulu avoir le même compte, faire  la même photo qui a généré pleins de like, voyager dans le même coin du monde. Parfois  j’en viens à me demander si les gens ne partent pas en vacances juste pour copier la photo vu sur Instagram… Mais pas que, qui n’a jamais vu les fameux sacs de luxe exposé sur les feed Instagram comme dans les vitrines des boutiques des Champs-Elysées ? Et au final pourquoi ? Pour qu’on se retrouve avec un fil d’actualité remplis de photos similaires sans aucune originalité ni authenticité, vide de sens même. En tout cas si nous n’avons pas encore réussi à cloner les être humains, nous avons réussi à cloner les feed Instagram… bravo !

Sauf que moi ça m’agace fortement et j’ai vraiment l’impression que nous sommes entrés dans une course à qui aura le meilleur feed, la meilleure photo, la meilleure vie parfaite. Cette quête de perfection m’horripile. J’ai l’impression qu’en regardant certains comptes je suis entrain de feuilleter un magazine de papiers glacé où il y aurait écrit en grand, en gras, noir sur blanc :  » Regardes comme ta vie est pourri par rapport à la mienne !!!! «  . Et je dois vous avouer avoir envié ces gens au départ, vous dire le contraire serait hypocrite. Il m’est arrivé de compter combien de mois je devrais économiser pour me permettre d’acheter un sac de luxe. J’ai même trouvé à un certain moment que ma vie était nulle, qu’elle n’avait rien de spéciale, qu’elle n’était pas trépignante, qu’elle manquait de piment. Je me suis même demandé qu’est-ce qui n’allait pas dans ma vie pour ne pas réussir à m’offrir de si beaux vêtements, voyages, chaussures, sacs, … Bref, vous m’avez comprise. Et ce qui devait arriver, arriva…

J’ai fini par me perdre. Du coup, en fin d’année j’ai pris du recul et j’ai réalisé que j’avais perdu confiance en ce que je faisais. Je vivais avec une pression permanente. Au fond de moi, je me posais un tas de questions à savoir :  » Est-ce que c’est assez Instagramable ?  »  » Est-ce que mes followers vont aimer ?  » … Et pour vous dire vrai,  j’en ai marre ! Oui j’en ai marre. Je n’ai pas envie d’être un clone, je n’ai pas envie de ressembler à tout le monde, j’ai envie d’être authentique,  j’ai envie de laisser parler ma créativité et mon originalité mais surtout je veux vous montrer des choses qui me plaisent à moi, qui me correspondent que j’aime et peu importe si c’est instagramable ou pas. Je vais continuer à faire de belles photos et à les travailler car j’adore ça, MAIS je me refuse de vous poster la même photo que vous avez sûrement déjà vu sur dix autres comptes.

Avec le recul que j’ai pris ces derniers temps, j’ai réalisé que ce n’était pas ma vie qui avait un problème, ce n’était pas ma vie qui n’était pas trépignante, c’était la leur. Leur vie à eux, ces gens qui veulent te faire croire que leur vie est parfaite, remplie de voyages, de bons moments, de sacs de luxe et de photos trafiquée à coup de photoshop. Leur vie doit être tellement fade qu’ils se sentent obligé de s’en inventer une autre pour te faire croire que la tienne est nulle et pour se sentir exister à coup de like et de followers. J’ai réalisé que lorsque je ferme mon application ou la porte de ce monde virtuel pour me retrouver dans la vraie vie, celle où je dois travailler pour m’offrir un voyage, celle où je dois payer mes factures, faire mon ménage, mes courses et ma lessive. Cette vie qui n’est pas un long fleuve tranquille, qui a ses hauts et ses bas mais qui est si belle à la fois. Cette vie où j’évolue, où je m’épanouis et bien j’ai la chance d’être entourée de personnes exceptionnelles tel que ma famille et mes amies, que les gens m’aiment pour ce que je suis vraiment et sont prêts à me soutenir dans tous mes choix, sans sacs de luxe ni fioritures. Et au final, est-ce que c’est pas ça le plus important ?

Cela fait quelque temps maintenant que je cherchais un slogan pour le blog, j’avais envie de quelque chose qui me corresponde mais j’ai eu comme le syndrome de la page blanche, aucune inspiration, rien, NADA ! Puis, je suis tombée sur cette citation, sur THE phrase parfaite, sur ces mots qui raisonnent au fond du coeur et qu’on dirait écrit pour nous.

ᴸᴱˁˁ ᴾᴱᴿᶠᴱᶜᵀᴵᴼᴺ. ᴹᴼᴿᴱ ᴬᵁᵀᴴᴱᴺᵀᴵᶜᴵᵀʸ

C’est pourquoi j’ai choisi ces mots pour être la définition de ce blog. Moins de perfection, plus d’authenticité c’est exactement ce que j’ai envie de vous transmettre à travers mes articles et mes postes Instagram. Je reviens petit à petit sur les réseaux, mais avant tout je veux prendre le temps de me retrouver.

Je vous embrasse.

Adhyyi

 

8 Commentaires

  1. 3 février 2019 / 18 h 22 min

    Très bel article Adéline ! Je suis tellement d’accord avec toi ! Si nous faisons en sorte que notre vie soit belle, en nous entourant de belles personnes, de choses simples de la vie mais authentiques, en étant nous-mêmes sincères, eh bien notre feed Instagram en devient un joli reflet. Mais malheureusement (ou heureusement) le contraire n’est pas possible. Un beau feed Instagram liké par des milliers de faux abonnés ne nous rendra pas la vie plus belle, c’est sûr. J’ai la chance de te connaître et tu es une belle personne, que ce soit sur ton feed Instagram ou en vrai. Gros bisous et longue vie à ton blog ! J’adore ta citation !

    • Adhyyi
      Auteur
      3 février 2019 / 18 h 28 min

      Coucou ma poupée.
      Merci mille fois pour ton commentaire qui me va droit au coeur. Toi aussi tu es une personne magnifique et je suis très heureuse de te connaître. C’est claire qu’une vie virtuel ne nous rendra pas la vie plus belle et heureusement. Il faut savoir reconnaitre la chance qu’on a et savoir apprécier les beaux moments de la vrai vie. Je t’embrasse fort. <3

  2. Charlotte
    3 février 2019 / 19 h 09 min

    Très bien dit Adeline! Vu qu’on en a parlé tu sais ce que je pense de tout ça, on est sur la même longueur d’ondes!

    • Adhyyi
      Auteur
      3 février 2019 / 19 h 19 min

      Merci beaucoup ma jolie. 😊😊 Oui nous sommes vraiment sur la même longueur d’ondes et j’en suis très heureuse. Faut essayer de lâcher prise face au reste.

  3. Rosa
    3 février 2019 / 21 h 40 min

    Tu en laisses un manager (lol) très satisfait 👍 Bravo! Le texte est parfait, je dirais même authentique ! (Bon ok j’arrête mdr😂) ! Très bel article sincèrement ! Je partage à 100% ton avis 😘

    • Adhyyi
      Auteur
      3 février 2019 / 21 h 48 min

      Merci ma sœur. ❤️❤️ Ça me fait vraiment trop plaisir. 😊 Que des retours positifs. J’ai hâte qu’on se remette à faire des photos. 😍😍

      • Rosa
        3 février 2019 / 22 h 03 min

        Bientôt 😘❤📸

        • Adhyyi
          Auteur
          3 février 2019 / 22 h 06 min

          Ouiiiiii 😍😍😍❤️

Laisser un commentaire